0
| PANIER

Du sablé normand au sablé de l’Abbaye …

L’origine du sablé date du début du 18e siècle en Normandie et se définit comme « une espèce de pâtisserie assez recherchée, et qui s’émiette comme du sable quand on la mange ». Vers 1870, Littré inclut le mot « sablé » dans son dictionnaire, où il le définit comme « nom d’une sorte de gâteau en Normandie ».

Il y a plus d’un siècle, dans le petit village de normand de Lonlay l’Abbaye, Virgile Fouilleul, le boulanger, entre deux fournées de pain a coutume de cuire doucement au feu de bois des sablés dans des moules fabriqués par le menuisier du village. Ils sont vendus sur place ou envoyés aux soldats sur le front.

A sa disparition, son gendre Georges Lautour, reprend l’affaire. Mobilisé lors de la seconde guerre mondiale, à son retour, il décide lui aussi de se lancer dans la fabrication d’un sablé normand pour compenser la perte de clientèle relative à son absence prolongée… Son épouse, Hélène, lui en fournit la recette de ses cahiers…

Le Sablé de l’Abbaye était né.

Du Sablé de l’Abbaye à la Biscuiterie de l’Abbaye…

 

 

La notoriété du Sablé de l’Abbaye s’étendit rapidement dans la région et la boulangerie en expédiait déjà à Paris. Néanmoins la modeste boulangerie de Lonlay l’Abbaye ne permettait pas d’assurer le travail à Georges, ainsi qu’à son fils et son gendre également boulangers. Michel Lautour et Michel Lebaudy décidèrent donc de s’associer pour créer une biscuiterie et développer ainsi la production des sablés. C’était en 1964 et la Biscuiterie de l’Abbaye entamait son histoire à Lonlay l’Abbaye.

 

Visiter la biscuiterie

La biscuiterie de 1964 à nos jours….

Dès 1968, la Biscuiterie de l’Abbaye recevait le ruban bleu Intersuc pour le sablé de l’Abbaye. Cette distinction du meilleur biscuit exposé au salon international de Paris, marquait le véritable envol de l’entreprise…

1972

La diversification permet un élargissement de la gamme de biscuits. La Biscuiterie de l’Abbaye effectue ses premières exportations au Japon et en Allemagne.

1995

Une troisième ligne de production est installée dans les ateliers. La capacité de production est portée à 1,20 tonnes de biscuits par heure avec le concours de 150 employés.

2003

Entreprise pionnière dans le domaine environnemental, la Biscuiterie de l’Abbaye s’inscrit dans une démarche de développement durable.